Avec Cyberprêt, comparez les meilleurs banques gratuitement et sans engagement.
Demande de prêt relais
Nos partenaires
Banque Populaire Barclays BNP Paribas Boursorama Caisse d'Epargne BNP Paribas Personal Finance CIC Crédit Agricole Crédit du Nord Crédit Foncier Crédit Immobilier de France Crédit Mutuel LCL Société Générale
Le montant du prêt relais

Le montant du prêt relais

Le montant du prêt relais auquel vous pouvez prétendre est variable :

Deux cas se présentent :

Si vous avez déjà un compromis de vente signé pour votre bien, la banque ne prend pas beaucoup de risques en vous octroyant votre prêt relais. C'est pourquoi, lorsque la clause suspensive d'obtention de prêt est levée, il est possible que la banque prenne en compte 90% voire 100% de la valeur du bien.

Si vous n'avez pas encore trouvé d'acheteur, l'organisme prêteur se réserve une marge de sécurité en effectuant une avance plus limitée. Alors, le prêt relais couvre généralement 60 et 80% de la valeur du bien que vous souhaitez vendre, moins le capital restant dû pour les prêts ayant servi pour financer votre logement actuel.

À noter : si vous avez des crédits en cours sur le bien à vendre qui fait l'objet du prêt, les banques peuvent calculer le montant du prêt relais selon 2 méthodes (la première méthode étant la plus utilisée) :

  • (valeur du bien x pondération de la banque) - capital restant dû
  • (valeur du bien - capital restant dû) x pondération de la banque

Afin de décider d’un montant pour votre prêt relais, les banques vous demanderont des estimations de professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, notaires). Si l’établissement auprès duquel vous souscrivez ce prêt doute de la valeur annoncée, il demandera qu’une expertise soit menée (suivant la localisation du bien, son état, la qualité de l’environnement qui l’entoure, etc.). Cette expertise se fera aux frais du prêteur, et vous profiterez ainsi d’une estimation sûre et précise de la valeur de votre logement.

Conseil pratique : Obtenez un maximum d’avis d’experts immobiliers et faites-vous une idée de ce que pourrait vous rapporter la vente au minimum. C’est à partir de ce prix que vous pourrez vous fixer un budget pour votre nouvel achat.

D'autre part, ne communiquez pas forcément le montant le plus pessimiste à votre banque qui va elle-même le pondérer (jusqu'à 60%).

séparateur de texte

Notez cette page

Encore aucune note pour cet article.


Facultatif